Un Consultant Enquête Terrain et Recherche (Gestion des frontières)

Un Consultant Enquête Terrain et Recherche (Gestion des frontières)

10 mars, 2022

Description du poste : Consultant Enquête Terrain et Recherche (Gestion des frontières)

Organisation : Organisation internationale pour les migrations (OIM)

Référence Code : CT -02-2022 Nombre de poste : Un (1) Basé à : Sikasso, Mali

Délai prévu pour l’achèvement de la consultation : Quatre (4) mois

Date d’embauche : Dès que possible

Date limite de soumission : 23 mars 2022

I.               CONTEXTE ET JUSTIFICATION

En tant qu’agence des Nations Unies pour les migrations, l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) pose le principe selon lequel les migrations s’effectuant en bon ordre et dans le respect de la dignité humaine sont bénéfiques aux migrants et à la société.

L’OIM au Mali compte 11 projets actifs, menés par plus de 150 staffs disséminés Bamako, Kayes, Sikasso, Mopti, Gao et Tombouctou. Ces projets couvrent les thématiques de protection des migrants, l’assistance au retour volontaire et à la réintégration, la gestion des urgences humanitaires, la stabilisation des communautés, la lutte contre la traite des personnes et la gestion des frontières.

En appui à la stratégie de l’OIM, les activités de l’équipe gestion des frontières au Mali visent à aider le Gouvernement du Mali à développer les capacités infrastructurelles, matérielles, institutionnelles des services de gestion des frontières. Dans le cadre de son appui à l’Etat malien dans son projet « Améliorer la gestion des frontières et la résilience des communautés face à la criminalité organisée transfrontalière au Niger, au Mali et au Burkina Faso, avec un accent sur la route méditerranéenne centrale », financé par l’Italie, l’OIM souhaite conduire une étude afin de mieux comprendre les perceptions des communautés vivant dans les zones frontalières.

L’objectif général de cette étude est de collecter et d’analyser des données fiables sur la perception des communautés concernant les phénomènes sécuritaires affectant les régions de Bougouni, Sikasso et Koutiala, mais également leurs relations avec les autorités. L’analyse contribuera à diagnostiquer le niveau de confiance entre autorités et communautés, le sentiment de sécurité et de protection des communautés par les autorités, et la volonté des communautés d’être actrices de leur propre sécurité. Cette étude quantitative et analytique doit fournir aux acteurs nationaux et internationaux un outil leur permettant d’adapter leurs actions pour mieux intégrer les communautés dans leurs efforts de gestion des frontières.

Des conclusions seront tirées permettant i) à l’OIM d’appuyer plus efficacement le Gouvernement du Mali à travers des projets adaptés aux besoins des populations frontalières ; ii) au Gouvernement du Mali d’adopter des stratégies adéquates dans son cadre de sécurisation des frontières, y compris dans l’hypothèse d’un déplacement massif de population.

L’enquête terrain mobilisera 25 enquêteurs, déployés dans près de 50 villages des régions susmentionnées. L’objectif est de 3000 questionnaires, remplis par les enquêteurs sur smartphone via l’application KoBo Collect. La base statistique ainsi constituée sera analysée par le consultant avec l’appui de l’unité Gestion de l’Information de l’OIM Mali. Elle constituera la base du rapport d’étude rédigé par le consultant, qui devra également tenir compte des travaux de recherche précédents.

II.              OBJECTIF GENERAL

Sous la supervision directe du chef de projet, et en coordination avec le gestionnaire de l’information et l’assistant de projet à Sikasso, le consultant contribuera à la réalisation de l’étude en tant que coordinateur de l’enquête terrain et rédacteur.

III.            TACHES

  1. 1.     En coordination avec le sous-bureau de l’OIM à Sikasso, assurer le recrutement, la formation et le déploiement des enquêteurs terrains recrutés localement ;
  • 2.     Assurer la supervision des enquêteurs et la remontée régulière des données ;
  • 3.     En coordination avec l’unité Gestion de l’Information de l’OIM, superviser l’analyse des données ;
  • 4.     Présenter un plan d’analyse selon les thématiques identifiées par le chef de projet et l’équipe IBM, en intégrant notamment la dimension genre ;
  • 5.     Analyser les données selon les thématiques indiquées par le chef de projet et son équipe et en suivant le plan d’analyse validé par le chef de projet et l’équipe IBM ;
  • 6.     Mener des travaux de recherches documentaires sur le contexte sécuritaire et la gestion des frontières dans les régions couvertes, prenant en compte parmi d’autres les aspects liés au genre, afin de compléter l’analyse ;
  • 7.     En lien avec le chef de projet et son équipe, inscrire l’étude dans le contexte général des activités de gestion des frontières au Mali ;
  • 8.     Rédiger un rapport d’étude en langue française qui contient l’analyse de ces données et illustré par des graphiques, cartes et autres illustrations en respectant les délais impartis ;
  • 9.     Mettre en page le rapport final ;
  1. 10.  Présenter l’étude lors d’une conférence organisée à Sikasso.

IV.            LIVRABLES ET CALENDRIER

J15 : Remise du plan d’activités – 20%

J60 : Finalisation de la collecte des données de l’enquête terrain – 30%

J90 : Remise d’une version provisoire du rapport d’étude sur l’intégration et les perceptions des communautés sur la sécurité frontalière, ainsi que de la version provisoire d’une synthèse de l’étude – 20

%

J110 : Remise des versions finales approuvées par l’OIM du rapport d’étude et de la synthèse – 20 %

J120 : Présentation de l’étude lors d’une conférence à Sikasso, y compris la production d’une présentation Powerpoint – 10 %

V.             FORMATION ET EXPERIENCE

  • Master ou équivalent en sociologie, études de conflits, sciences politiques, ou tout autre domaine pertinent
  • Expérience dans la direction de travaux de recherche incluant la collecte de données sur le terrain et la prise en compte des aspects liées au genre
  • Expérience dans la rédaction de travaux de recherche dans les domaines liés à la sécurité, la stabilisation communautaire et les études de conflit (des échantillons de travaux précédents seront demandés aux candidats présélectionnés)
  • Excellente capacité de rédaction en Français
  • Niveau élevé de maîtrise des outils informatiques (Word, Excel, PowerPoint)
  • Bonne connaissance des régions couvertes
  • Maîtrise des langues locales
  • Capacité à travailler de façon autonome avec des délais serrés

VI.            DUREÉ DU CONTRAT DE CONSULTANCE :

La durée du contrat de consultance est de 4 mois, à partir de la date de signature du contrat. Date de début souhaitée : 1er Mai 2022.

VII.          REMUNERATION

La rémunération totale est de 4,5 millions FCFA, payée au prorata des livrables tel que défini dans le calendrier.

VIII.         Instructions de soumission :

  • Composition du dossier

Les candidats devront soumettre un dossier complet incluant :

  • Un CV détaillé, décrivant l’expertise et l’expérience du Consultant dans le sujet de ces Termes de Référence, notamment les points mentionnés dans la section antérieure (qualifications et expériences).

ü  Une lettre de motivation.

  • 3 références professionnelles
  • Date et procédure de soumission de votre dossier :

Tous les dossiers de candidatures avec les documents énumérés ci-dessus scannés et joints doivent être envoyés en version électronique à [email protected] au plus tard le, en mentionnant CT-02- 2022

NB : Seuls les candidats présélectionnés seront contactés.

Période d’annonce : 09 au 23 mars 2022.